D’après un article Google reporté par le site Moz, durant les 6 prochains mois Google va s’affairer à mettre à jour les horaires de plus de 20 millions de fiches d’établissement Google Business Profile, grâce à du machine learning et de l’Intelligence Artificielle, afin de créer une « self-updating map », soit une carte capable de mettre ses informations à jour de manière autonome.

Des experts estiment que cela représente entre un cinquième et un sixième de l’ensemble des fiches Google Business Profile, soit une certaine chance que vos fiches en fassent partie.

Google a évidemment de bonnes raisons de vouloir garder les informations des établissements les plus précises possibles, mais les réseaux de points de vente ont encore plus de raisons d’anticiper ces mises à jour afin de préserver la validité et la précision des leurs données.

Pourquoi Google lance cette opération de mise à jour ?

Google part du principe que le chaos de la crise sanitaire liée au Covid-19 a affecté la précision des données des réseaux de points de vente. Ils estiment que la mise à jour des horaires n’a sûrement pas été la priorité de bon nombre de propriétaires de fiches Google Business Profile.

Cependant, Moz précise que les méthodes utilisées par Google pour mettre à jour les horaires soulèvent quelques inquiétudes. Certains process sont certes plutôt fiables. Par exemple, Google mentionne utiliser Duplex (en Argentine, Australie, Chili, France, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou et les Etats-Unis) afin de véritablement téléphoner aux propriétaires de fiches d’établissement pour leur demander leurs horaires d’ouverture actuels. De plus, demander aux Local Guides de valider ces informations peut aider si le propriétaire en question n’est pas joignable. Jusqu’ici, tout va bien.

Mais là où cela devient un peu plus inquiétant est lorsque Google déclare qu’ils utiliseront les horaires de points de vente similaires pour « prédire » les horaires d’une enseigne en question. Par exemple, s’ils cherchent à connaître les horaires du coffee shop de M. Martin, ils vont regarder les horaires des autres coffee shop les plus proches. C’est-à-dire que si les autres coffe shop ouvrent de 10h à 19h, alors celui de M. Martin devrait également ouvrir à ces horaires. Une logique plus que douteuse.

Une autre méthode décrite par Google est d’utiliser les informations provenant des images Google Street View. Un procédé bancal étant donné qu’un certain nombre d’établissements n’a pas de visuels mis à jour depuis un bout de temps. Il y a donc de grandes chances qu’une information tirée d’un véhicule Google passé devant votre enseigne il y a plusieurs années ne soit pas la plus précise possible par rapport à vos horaires en 2022.

Une capture d'écran Google Street View, que Google peut utiliser pour modifier les horaires Google Business Profile

Une capture d’écran Google Street View

Que peut-on retenir de ces méthodes ?

Si certaines méthodes accompagnant cette annonce semblent familières, c’est que ces agissements ne sont pas totalement nouveaux. Depuis le début de l’histoire du SEO local, Google a récolté des informations afin de les intégrer à ses fiches d’établissement, et pendant tout ce temps les professionnels du référencement local et les propriétaires des fiches ont suggéré que ce n’était pas une bonne alternative par rapport au fait de récupérer les informations directement depuis les points de vente.

Moz précise ensuite que l’on doit retirer 3 choses de cette méthode :

  1. Vos fiches Google Business Profile appartiennent à Google.
  2. Google n’a jamais pu obtenir le niveau d’engagement nécessaire des propriétaires de fiches locales pour maintenir le niveau de qualité souhaité.
  3. En l’absence de ce niveau de qualité, ils utilisent d’autres moyens dans l’espoir d’obtenir assez de précision dans leurs données, afin de maintenir un certain degré de confiance nécessaire pour monétiser la SERP et conserver un nombre de vues suffisant.

Cela envoie donc un message fort de la part du moteur de recherche, pour pousser les propriétaires de fiches Google Business Profile à avoir des données les plus correctes possibles, s’ils ne veulent pas voir Google modifier leurs informations à partir de sources hasardeuses.

Heureusement, vous pouvez éviter tout cela !

Crédits Image : Bart Maguire

Comment protéger vos horaires Google Business Profile ?

Moz propose une liste de 5 actions à mettre en place afin de montrer à Google que vos horaires n’ont pas besoin d’être modifiés :

  1. Soyez sûr que les horaires affichés sur votre site web sont corrects, comme sur les pages locales de votre Store Locator par exemple. Google indique que c’est un des endroits qu’ils vérifient.
  2. Ensuite, vérifiez bien les horaires de vos fiches, au moins une fois par mois, pour être sûr que Google n’a pas modifié vos horaires.
  3. Troisièmement, prenez rapidement un peu de temps afin de mettre à jour vos horaires spéciaux, même si c’est une petite modification. Par exemple, vous pouvez d’ores et déjà programmer des horaires spécifiques pour les vacances d’été, afin de montrer à Google que vous mettez régulièrement vos horaires à jour et que vous ne négligez pas ce type d’information.
  4. Prenez garde à ce que vos horaires soient corrects dans tout votre écosystème local, c’est-à-dire sur toutes les plateformes locales sur lesquelles vous êtes présents (Facebook, Apple Plans, Waze…). Google vérifie également vos informations sur ces plateformes afin de contrôler si vos données sont homogènes.
  5. Enfin, après avoir vérifié votre vitrine digitale, vérifiez votre vitrine physique. Soyez sûr que les horaires affichés sur votre magasin soient corrects, au cas où une voiture Google passerait dans le coin.

Google nous prouve encore une fois que les fiches Google Business Profile doivent être maintenues à jour

On ne le répétera jamais assez, les fiches d’établissements doivent être maintenues à jour et optimisées régulièrement ! Au-delà des informations basiques, les autres fonctionnalités telles que les photos, les Google Posts, le catalogue Produits, etc… doivent être utilisées et mises à jour. Et ce pour 3 raisons principales :

  1. Des informations incorrectes sur des fiches négligées vont entraîner des avis négatifs de clients mécontents. Et ces avis vont faire chuter votre visibilité et votre attractivité. Si vos horaires changent et que vous ne les mettez pas à jour sur vos fiches Google Business Profile ainsi que sur les plateformes locales, les internautes se plaindront à grands coups d’avis négatifs et de notes basses, et influenceront ainsi l’impression qu’auront de potentiel futur client de votre point de vente. Le service client est une des raisons principales pour laquelle vous ne pouvez pas négliger les informations que vous diffusez.
  2. Ce n’est pas juste Google qui peut décider de mettre à jour les informations de vos fiches Google Business Profile. N’importe qui, incluant vos concurrents ou des « spammers », peut suggérer des modifications que vous ne verrez pas si vous n’êtes pas attentifs.
  3. C’est désormais une grosse erreur de voir les fiches d’établissement comme des entités statiques. Au fil des années Google Business Profile, en particulier, devient de plus en plus interactif. Les enseignes locales doivent avoir une solide stratégie d’optimisation et de mise à jour des photos, avis clients, Q&A, produits, etc… Loin d’être un canal que l’on créé sans jamais plus y toucher, les fiches d’établissement sont absolument vitales pour les commerces locaux.

Sachant que Google n’est pas prêt de laisser un contrôle total des fiches à leurs propriétaires, votre meilleure stratégie reste d’être le plus proactif possible dans l’optimisation et la mise à jour de vos informations locales afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Sources : MozGoogle

Un projet pour votre réseau de points de vente ? Besoin d'un audit de votre écosystème ?

Contactez-nous, nos équipes reviendront rapidement vers vous.

Retour haut de page